· Événements

Gaël Vidricaire chef pâtissière de l’année au Québec

Image issue de l'article original
Image issue de l'article original
Raphaelle Plante - Le Soleil
 
La pâtissière de Québec Gaël Vidricaire a eu toute une surprise, dimanche soir, alors qu’elle a été sacrée chef pâtissière de l’année dans la province par la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ).
 
«J’ai été vraiment surprise! C’est toute une tape sur l’épaule, une grosse dose d’encouragement» venant de ses confrères du milieu gastronomique, se réjouit l’entrepreneure dont la pâtisserie a pignon sur la rue Crémazie, dans le quartier Montcalm, depuis trois ans et demi.
 
Mme Vidricaire était finaliste dans cette prestigieuse catégorie aux côtés de Narada Brind’Amour, chef propriétaire de la Chocolaterie Le Cacaoyer, à L’Assomption, et Rémy Couture, animateur et chef pâtissier chez Crémy, à Montréal. Elle succède à la chocolatière Julie Vachon, lauréate l’an dernier.
 
Chercheure en sciences de la santé, Gaël Vidricaire se consacre entièrement à la pâtisserie depuis 2010, d’abord avec un service traiteur à la maison, puis dans ses nouveaux locaux depuis l’automne 2016. «J’aime communiquer ce que je fais aux gens. J’ai beaucoup de clients réguliers qui viennent me voir et qui sont ouverts à mes propositions», explique la pimpante chef pâtissière, qui crée une carte de desserts différente chaque semaine pour le commerce qui porte son nom.
 
Gala national
 
Quelque 270 convives étaient réunis dimanche à l’Hôtel Le Concorde pour le 66e Gala de la présidence de la SCCPQ, où une dizaine de prix ont été remis au cours de la soirée.
 
Le titre de chef cuisinier de l’année a été décerné à Jonathan Garnier, de l’école de cuisine La Guilde culinaire à Montréal, qui est également animateur. Il a ainsi été préféré aux chefs Raphaël Vézina (copropriétaire du Laurie Raphaël à Québec) et Jean-Philippe Cyr (chef cuisinier végane dans Lanaudière).
 
«Ça fait 25 ans que je vis de ma passion, qui rassemble deux choses : la cuisine et les gens», a indiqué le chef Garnier, ajoutant que «la cuisine, c’est pas juste de faire à manger; on crée des émotions dans l’assiette».