· COVID19

Les cafés et restaurants rouvrent en Grèce

(Athènes) Finie la livraison des souvlakis et des cafés frappés à domicile ou au travail... les tavernes et les cafés en terrasses, véritables institutions en Grèce, ont rouvert lundi, une semaine plus tôt que prévu, pour soutenir le secteur de la restauration inquiet avant le retour des touristes.
 
« Le café en Grèce a une dimension sociale, c’est là que bat la vie de quartier », dit à l’AFP Giorgos Karavatsani, un retraité « ravi de rompre l’isolement » après plus de deux mois de confinement dans le centre d’Athènes.
 
« Évidemment il y a toujours un peu d’appréhension », admet-il. « Est-ce qu’on prend un risque à s’asseoir au café ? ».
 
« C’est la période de l’année en Grèce où l’on commence à vivre dehors [...] Si nous sommes à l’extérieur avec une certaine distance entre les tables, je n’ai pas l’impression que nous prenions des risques énormes », soutient Stella, une étudiante assise sur une terrasse de Kolonaki, quartier chic athénien.
 
À Thissio, au pied de l’Acropole, quelques Athéniens ont repris leurs habitudes, dégustant leur café « freddo » au soleil.
 
Soixante-dix centimètres minimum de distance entre les tables, pas plus de six clients assis côte à côte : un serveur dresse les tables en vue du repas de mi-journée que les Grecs prennent généralement entre 14 et 16 h.
 
« Nous appliquons les réglementations »
 
À la brasserie Farma Barlou sur une allée ombragée de Kolonaki, une cliente se plaint de distances insuffisantes entre les tables. « Nous appliquons les réglementations », la rassure une serveuse, « et nous pouvons vous placer à l’autre bout de la terrasse ».
 
Tous les cafés, bars, tavernes et restaurants du pays étaient fermés depuis le 14 mars, deux jours après le premier des 171 décès du coronavirus que déplore la Grèce, et ce avant même le confinement général décrété le 23 mars.
 
Les terrasses ont également rouvert ce lundi à Madrid et Barcelone.
 
Pour lire la suite : La Presse