· Main-d'oeuvre

200 travailleurs recherchés par l'industrie touristique en Gaspésie

Photo par Louis Hansel / Unsplash
Photo par Louis Hansel / Unsplash
L'industrie touristique de la Gaspésie est de nouveau préoccupée cette année par la pénurie de travailleurs et la difficulté à combler certaines plages horaires. Les commerçants doivent aussi composer avec une main-d’œuvre qui ne veut pas toujours travailler à temps plein.
 
Les clients sont au rendez-vous, mais des restaurateurs ferment leurs portes certains soirs en raison d'un manque de cuisiniers et de plongeurs.
 
En tout, ce sont 200 travailleurs qui manquent pour combler les besoins dans la région, selon l’Association touristique régionale (ATR) de la Gaspésie.
 
“Aujourd'hui, les étudiants sont plus exigeants. Ils profitent plus de la vie, ils veulent des congés et veulent fixer leur horaire eux-mêmes ”, observe Jacques Legault, restaurateur à Gaspé.
 
Quant au recours à l’immigration, le restaurateur ne le considère pas rentable en raison de la courte durée de la saison touristique.