· Main-d'oeuvre

Comment cibler les offres d'emploi qui nous correspondent vraiment ?

Image issue de l'article original
Image issue de l'article original
Il fut un temps où les gens passaient des heures et des heures à rédiger leur CV et lettres de motivation, à les envoyer par courrier puis attendaient des semaines voire des mois avant d’avoir des premiers retours. Aujourd’hui, grâce à Internet, nous faisons tout cela en un clic.
 
S’il n’a jamais été aussi facile et rapide de postuler à des offres d’emploi, il ne faut pas non plus tomber dans le piège d’envoyer sa candidature partout au risque de perdre son temps et son énergie sur des offres qui, finalement, ne nous correspondent pas et passer ainsi à côté de l’essentiel.
 
Afin d’optimiser vos recherches et maximiser vos chances, il est important de mettre votre énergie sur les opportunités les plus favorables. Nous vous livrons quelques conseils afin de vous poser les bonnes questions et apprendre à bien cibler les offres auxquelles vous postulez et éviter ainsi de perdre votre temps et énergie vainement.
 
1. Définir son périmètre
 
Tout d’abord pour éviter tout risque de dispersion, il faut définir de façon bien claire son périmètre de recherche. Pour ce faire, nous vous conseillons de commencer par dessiner votre propre cartographie, car postuler à des offres d’emploi sans avoir défini au préalable son scope c’est comme partir en voyage vers l’inconnu sans carte ni boussole !
 
« Connais-toi toi-même. »
 
Avant de commencer à chercher un emploi, il vous faut absolument une cartographie de votre parcours et de vos attentes. Pour dessiner celle-ci, basez-vous sur votre CV, sortez-en les mots-clés qui reviennent souvent dans vos expériences et ensuite confrontez-les à vos attentes.
 
Avez-vous envie d’un emploi qui soit dans la continuité de ce que vous avez fait ? Avez-vous envie de mettre plus en avant une compétence qu’une autre ? Avez-vous envie de vous réorienter carrément ? Quelles expériences sur votre CV pourront le mieux justifier un aspect de votre personnalité sur lequel vous voulez mettre l’accent ?
 
Dessiner sa propre cartographie est un exercice qui va au-delà de rédiger son CV et sa lettre de motivation. Cela permet de mieux comprendre ses expériences et ses attentes. C’est un premier travail d’introspection pour définir son périmètre. Cette cartographie vous guidera tout au long de vos recherches et vous aidera à ne pas vous éloigner de l’essentiel.
 
« Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? »
 
Pilote de ligne, médecin, avocat…. Nous avions tous des métiers bien précis en tête quand on était enfant. Eh bien, il est grand temps de se reposer la question sur le métier qu’on souhaiterait faire maintenant qu’on est grand. Il ne suffit pas de juste définir votre domaine d’activité : marketing, finance, informatique… Il faut avoir une liste bien définie des métiers qui correspondent à ces domaines et auxquels vous aspirez et cibler uniquement ceux-là lors de vos recherches.
 
S’il s’agit de votre premier emploi, se rapprocher des anciens de votre école peut être une très bonne idée. Faites des enquêtes métiers auprès d’eux pour mieux comprendre ce qu’ils font au quotidien. Faites également des recherches sur Internet car plusieurs sites proposent des fiches métiers détaillées avec parfois des témoignages très pertinents.
 
Et sinon, vous êtes disponible immédiatement ?
 
Une fois votre cartographie bien dessinée, votre ou vos métiers de rêves bien définis, il faudra vous poser d’autres questions d’ordre administratif et logistique qui vous permettront de repérer plus facilement les éléments éliminatoires comme par exemple :
 
    •    Votre disponibilité

À partir de quelle date pouvez-vous commencer à travailler ? Beaucoup de candidats se sont vus refuser des offres à cause d’un problème de disponibilité. Alors ne négligez pas ce point. Vous gagnerez un temps fou à éliminer les offres dont les dates de prise de poste ne vous correspondent pas.

 
    •    Votre mobilité

Êtes-vous mobile ? Acceptez-vous de vous déplacer à l’étranger ? À quelle fréquence ? C’est une question à ne pas prendre à la légère car elle impactera fortement le rythme de votre vie et celle de votre entourage.

 
    •    La taille de l’entreprise

Vous êtes plutôt à la recherche d’un poste dans un grand groupe, une PME ou une start-up ? Pour pouvoir répondre à cette question, il faut se renseigner sur les avantages et inconvénients de chacun et définir ainsi vos préférences. Cela ne sert à rien, par exemple, de postuler dans une start-up si votre envie est d’intégrer un grand groupe.

 
    •    Le niveau d’expérience exigé
Vous avez le droit d’être ambitieux mais il faut savoir être réaliste aussi. Postuler à une offre qui exige cinq ans d’expérience juste après vos études, par exemple, n’est pas judicieux.

 
    •    D’autres éléments spécifiques au poste

Permis de conduire, horaires de travail… Rien n’est à négliger ! 

 
La définition de votre périmètre de recherche constitue la première étape pour gagner en efficacité car vous aurez une idée précise de ce que vous voulez et de ce qui correspond à votre profil. Attention, il ne faut pas non plus trop restreindre votre périmètre au risque de ne pas trouver d’offres qui réunissent tous vos critères.
 
L’idéal est d’établir des listes de priorité :
    •    la liste A, par exemple, contiendrait tous les postes prioritaires pour vous, ceux qui réunissent tous vos critères et sur lesquels vous allez investir le plus de temps et d’énergie,
    •    puis une liste B avec un deuxième ensemble de postes qui répondent un peu moins à vos critères, une liste C pour les postes que vous envisagez en dernier recours, etc.

Lire la suite sur Welcome to the Jungle