· Restauration

Manger sous cloche au restaurant ?

(Paris) Faudra-t-il désormais manger sous cloche au restaurant ? Ou dans des serres séparées ? Le contexte sanitaire inspire les designers, obligés de réfléchir à des solutions esthétiques et pratiques pour faire respecter les gestes barrière.
 
Tel est le cas du designer français Christophe Gernigon, à l’origine d’une bulle, destinée à la clientèle des restaurants et qui a d’ores et déjà séduit des entrepreneurs un peu partout dans le monde.
 
« Mon idée première, c’était l’aide aux restaurateurs », souligne le Parisien, qui a imaginé pendant le confinement « Plex’Eat », une solution pour respecter les distances et les gestes barrière à table, sans que cela ressemble à des « parloirs » de prison.
 
Après avoir vu fleurir sur les réseaux sociaux des images de tables séparées par des parois de plexiglas, il a imaginé un objet entre « la coupole, l’abat-jour et la visière ». « Je voulais que ça soit détachable comme une visière, à nettoyer à plat pour un deuxième service », explique-t-il.
 
La bulle/cloche est ouverte à l’arrière et suspendue au plafond pour éviter tout sentiment d’enfermement et permettre, par exemple, de « reculer sa chaise ». Coût estimé : « autour de 150 euros pièce (227 $) ».
 
Après avoir reçu de nombreuses marques d’intérêt aux États-Unis, au Japon, en Allemagne, en Angleterre, etc., la phase industrielle a démarré lundi - 10 000 exemplaires en cours de fabrication - et la première installation a eu lieu mercredi dans un restaurant parisien.
 
Lire la suite : La Presse