· Main-d'oeuvre

Soutien aux travailleur.euse.s en hôtellerie !

Travailleur.euse.s en hôtellerie, comme vous le savez mieux que quiconque, la pandémie a lourdement ébranlé le secteur touristique et conséquemment, votre vie. Que ce soit une perte d'emploi, une mise à pied temporaire, des heures réduites... les impacts sont majeurs. Récemment le MOUVEMENT ON SE TIENT! a été initié par le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT). Cet organisme, dédié, entre autres, au développement de la main-d'œuvre en tourisme, travaille à un plan afin de soutenir les travailleur.euse.s.


L'INFOLETTRE ON SE TIENT !


Une infolettre qui vise à répondre à vos préoccupations et ouvrir un dialogue sur les défis entourant le contexte, votre réalité et votre métier. Elle vous est 100 % dédiée pour vous partager de l'information pertinente. Plus de 1 000 travailleurs y sont déjà abonnés, tous unis pour l'industrie touristique! Pour vous abonner à On se tient.ca

DES PROPOSITIONS EN DÉVELOPPEMENT POUR VOUS SOUTENIR!


En novembre dernier, la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) ont mis sur pied le Groupe d’action pour la main- d’œuvre du secteur de l’hôtellerie. Celui-ci réunit différents partenaires et organismes du milieu hôtelier québécois (délégués syndicaux représentant les travailleurs, associations hôtelières et gestionnaires d’hôtels), de même que des représentants des domaines de l’éducation et de l’emploi. Ce groupe très impliqué déjà est piloté par le CQRHT.


Son mandat est de soutenir la main-d’œuvre de l’hôtellerie tout en préparant activement la relance. Actuellement le groupe travaille à différentes initiatives : 1) des parcours de formation afin de maintenir ou de rétablir votre lien d’emploi; 2) des accès facilités pour aller explorer d’autres secteurs d’activités temporairement en attendant la reprise; 3) des soutiens financiers, dont le Programme d'aide à la relance par l'augmentation de la formation (PARAF).


Cette situation unique à Montréal se vit complètement différemment en région ou la rareté de main- d’œuvre est toujours un défi majeur. À ceux et celles qui ont envie de vivre une nouvelle expérience de travail, cette situation vous ouvre peut-être la porte à des opportunités d'emploi tout en demeurant dans l’industrie touristique.


Pour restez à l'affût des initiatives mises de l’avant, abonnez à l'INFOLETTRE ON SE TIENT!