· Restauration

Fermeture: jusqu'à 10 000$ pour vos pertes alimentaires

À la suite des demandes de l'ARQ d'indemniser les restauratrices et les restaurateurs pour la fermeture sans préavis des salles à manger des restaurants le 31 décembre dernier, le gouvernement du Québec a répondu favorablement en mettant en place un programme de compensation financière pour les pertes alimentaires (denrées périssables).

Cette indemnisation prendra la forme d'une contribution non remboursable d'un montant maximal de 10 000 $ par établissement dans le cadre du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM). Notez que le critère de viablité de l'entreprise ne sera pas pas prise en compte pour cette aide spécifique.

Rappelons que l'AERAM s'adresse aux entreprises bénéficiant du programme Aide d'urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) ou du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE). Elle permet aux établissements visés par des ordres de fermeture d'obtenir un pardon de prêt pouvant aller jusqu'à 15 000 $ par mois (maximum de 80 % du montant du prêt accordé) afin de payer certains frais fixes admissibles :

- les taxes municipales et scolaires;
- le loyer;
- les intérêts payés sur les prêts hypothécaires;
- les frais liés aux services publics (ex. : électricité et gaz);
- les assurances;
- les frais de télécommunication;
- les permis et les frais d'association.

Pour tous les détails: Association restauration Québec 

RESTOJOBS BLOGUEUR