· Main-d'oeuvre

COVID-19 : 
L'ARQ DÉÇUE PAR LES MESURES D'AIDE DU FÉDÉRAL

❗️ ATTENTION : le gouvernement du Québec procédera demain à 13 h, à une annonce importante concernant l'industrie de la restauration. Un bulletin spécial de l'ARQ suivra avec tous les détails. ❗️


L'Association Restauration Québec (ARQ) est extrêmement déçue du plan d'aide de 82 milliards de dollars annoncé ce matin par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. Elle fait un constat implacable : très peu de mesures aideront concrètement les restauratrices et les restaurateurs à travers le pays, notamment celles et ceux du Québec, à passer au travers de cette crise. Il faut toutefois se réjouir que les mesures annoncées aideront les familles. Voici ce qu'il faut en retenir :



Pour vos employés


► Notez que le délai de carence d'une semaine imposée par l'assurance-emploi est toujours en place. Elle n'a été supprimée que pour les personnes placées en quarantaine et qui demandent des prestations de maladie de l’assurance-emploi;


► Instauration de l’Allocation de soins d’urgence (début avril) qui prévoit une prestation allant jusqu’à 900 $ aux deux semaines, pour une période maximale de 15 semaines. Cette prestation à montant fixe serait administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) et offrirait un soutien du revenu aux personnes suivantes :


- les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui sont mis en quarantaine en raison de la COVID-19 ou atteints de cette maladie, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;


- les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui prennent soin d’un membre de la famille atteint de la COVID-19, par exemple un parent âgé, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;


- les parents qui ont des enfants ayant besoin de soins ou de supervision à cause de la fermeture de leur école (ou de leur garderie) et qui ne sont pas en mesure de gagner un revenu d’emploi, qu’ils aient droit ou non à l’assurance-emploi.


► Instauration d’une allocation de soutien d’urgence aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage;


► Bonification ponctuelle en mai du crédit pour la taxe sur les produits et services (TPS);


► Majoration de l'Allocation canadienne pour enfants pour le versement du mois de mai : 300 $ par enfant.


Pour votre entreprise


► Aide aux entreprises pour qu'elles maintiennent en poste leurs employés



- Mise en place d'une subvention salariale temporaire de trois mois accordée aux petites entreprises admissibles. La subvention sera égale à 10 % de la rémunération versée pendant cette période, jusqu’à concurrence d’une subvention maximale de 1 375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur. Les entreprises pourront bénéficier immédiatement de cette mesure de soutien en réduisant leurs versements d’impôt sur le revenu retenus sur la rémunération de leurs employés.


► Souplesse pour les entreprises qui produisent des déclaration de revenus


- Report jusqu’au 31 août 2020 du paiement des montants de l’impôt sur le revenu qui deviennent exigibles à compter d’aujourd’hui et avant le mois de septembre 2020. Cet allègement s’appliquerait au solde d’impôt à payer, ainsi qu’aux acomptes provisionnels. Aucun intérêt ni aucune pénalité ne s’appliquera à ces montants durant cette période.


Vous pouvez consulter l'ensemble des mesures annoncées ce matin ici.