· Main-d'oeuvre

Le retour des étudiants-employés les fins de semaine?

Image par StockSnap de Pixabay
Image par StockSnap de Pixabay

En plus d’avoir de la difficulté à trouver de la main-d’œuvre, de nombreux propriétaires ont un défi encore plus grand : celui de trouver des employés qui acceptent de travailler les fins de semaine. Mais le propriétaire et président du conseil d’administration des restaurants Pacini, Pierre-Marc Tremblay, a fait savoir à La Presse que la situation est en train de s’améliorer : « Actuellement, on ressent vraiment un soulagement de ce côté-là. Il y a plus de gens qui reprennent une vie normale, et des étudiants qui recherchent une job de fin de semaine pendant leurs études. »

Son point de vue est partagé par Charles de Brabant, directeur général de l’École Bensadoun de commerce au détail de l’Université McGill, qui soutient que les étudiants ont besoin de travailler s’ils veulent faire des sorties ou encore acheter des vêtements.

Plus d’exigences

Pierre-Marc Tremblay reconnaît par contre que les exigences demandées à l’employeur sont de plus en plus grandes. Par exemple, les candidats ne veulent pas travailler pendant la période des examens ou acceptent uniquement de se présenter une fin de semaine sur deux.

Pour lire la suite: HRI Mag

RESTOJOBS BLOGUEUR