· Divers

Hôtellerie : Quel rôle jouent les réseaux sociaux dans l’augmentation des ventes directes ?

Les réseaux sociaux réunissent en 2020 plus de 3,8 Milliards d’utilisateurs actifs et jouent par conséquent un rôle critique dans la promotion des établissements hôteliers au même titre que les acteurs du tourisme. Une stratégie social media correctement exécutée peut s’avérer être un levier efficace pour accroître sa notoriété ou être une source de trafic qualifiée pour ses ventes directes. Dans cet article, nous nous focaliserons sur certains hôteliers connectés qui utilisent les réseaux sociaux pour générer du chiffre d’affaires.


Acquisition pour de l’hébergement

Communiquer sur les évènements impactant l’afflux de touristes


L’hôtellerie a une activité saisonnière qui ne se réduit pas simplement à une haute et une basse saison. Les salons et congrès ont, au même titre que la Saint Valentin, un rôle majeur dans la fréquentation des hôtels. Communiquer sur le salon du Bourget ou le Grand Prix de Monaco par exemple, évènements provoquant des saturations du marché, en reprenant les hashtags officiels (#), positionne en première place l’hébergement auprès d’un visitorat qualifié.

Le marketing de destination par le co-branding

Les marques hôtelières de premiers rangs comme Marriott ou Accor s’associent dans leurs stratégies social média aux compagnies aériennes en packageant leurs offres et en communiquant sur les programmes de fidélité communs.

Exemple :  Certains hôtels proposent de faire gagner des miles chez une compagnie aérienne partenaire lorsqu’un voyageur séjourne dans un de leurs hôtels. C’est le cas de Louvre Hotel Group qui s’est allié à trois compagnies aériennes : Ethiopian Airlines, Gulf Air et Tunisair. Ce type de promotion marche particulièrement bien sur la clientèle d’affaires car elle permet d’accompagner le voyageur sur la globalité de son trajet et de mieux le fidéliser.

Les ventes flash sur les réseaux sociaux


Les hôtels pratiquent de plus en plus fréquemment en période de basse activité l’utilisation de ventes flash de 24 à 48h et font bénéficier à leur communauté d’offres spéciales. Un cas controversé mais véritable rendez-vous du e-commerce chaque année : le Black Friday.

Pour lire la suite : t.o.m